mercredi 9 mars 2011

Cinoche : Sans identité

Série B, comme Berlin.

Critikat parle de Série B de luxe (vu leur sévérité habituelle, c'est un compliment !).
Télérama compare Liam Neeson à un cousin un peu simplet de Jason Bourne !
Autant dire que ce sera pas le film de l'année, surtout après le début 2011 qu'on a connu.
Mais ça se laisse regarder sans déplaisir : le charme de Berlin et celui de Liam Neeson y sont pour beaucoup.
L'idée du scénario est d'ailleurs plutôt originale : l'américain Liam Neeson débarque à Berlin pour un séminaire scientifique. Il est victime d'un accident.
Habituellement, dans ces cas-là, on perd la mémoire ... mais là ce sont les autres qui ont perdu la leur ! Sa femme, ses amis, ne le reconnaissent plus. Il a perdu son identité.
En plus ça va se gâter et voilà-t-y pas que des méchants sont bientôt à ses trousses ? Késkispasse ?
On ne vous en dit pas plus mais ce scénario original réserve encore quelques surprises.
Même si la réalisation un peu insipide n'est pas tout à fait à la hauteur du sujet, on apprécie quand même les balades dans un Berlin, encore hanté par les fantômes de la guerre froide.
Bruno Ganz en ancien flic de la Stasi est savoureux.
BMR s'est un peu ennuyé, MAM a bien aimé (le charme de Liam Neeson ?).


Pour celles et ceux qui aiment Berlin.

Aucun commentaire: