samedi 18 juin 2011

Cinoche : Minuit à Paris

I love Paris.

Véro et MAM ont traîné BMR jusqu'à Minuit à Paris.
Woody Allen et Carla Bruni : c'est dire les efforts que firent les deux commères pour attirer le compère ... qui, ma foi, s'il est entré à reculons, n'a pas regretté l'escapade.
Un petit film (le grand Woody a pris sa retraite il y a longtemps), un petit film gentillet pour les amoureux de Paris. I love Parisss nous dit Woody.
Et il nous envoie tout plein de cartes postales. So cliché.
I love Parisss, comme avant lui, le dirent, Picasso, Cole Porter, Matisse, Hemingway, Dali ou même les Fitzgerald.
Toute une galerie d'anciennes stars que rencontre le héros au hasard de ses pérégrinations nocturnes : chaque soir, aux douze coups de minuit, une superbe Peugeot des années 20 passe le prendre pour l'emmener dans le Paris de l'Âge d'Or.
Le jour venu, notre homme-cendrillon retrouve sa promise (il va se marier) et sa belle-famille, caricatures de riches américains en vacances, tout comme le Paris de Woody est une caricature des milieux artistes parisiens.
Le héros noctambule arpente les pavés de Paris et finira par découvrir ... une parisienne.
Il faut se laisser gentiment prendre à ce jeu de Disneyland. Sans autre raison que de nous faire partager ce que l'on sait déjà : Paris est la plus belle ville du monde, fréquentée par les plus grands esprits de ce monde.
Belles images, belle musique, jolies évocations du passé glorieux, littéraire ou artistique.
Et puis, Marion Cotillard en robe des années 20 ... hmmmmm.
Un petit film sans prétentions mais une balade sympathique.


Pour celles et ceux qui aiment Paris et les parisiennes.
Critikat en parle, toujours féroce, Lo a bien aimé.

Aucun commentaire: