dimanche 7 août 2016

Cinoche : La tortue rouge


La petite sirène.


La tortue rouge est le fruit d'une collaboration des Studios Ghibli (oui, ceux de Miyazaki) et du hollandais  Michael Dudok de Wit.
Ce dessin animé nous conte l'histoire sans paroles d'un naufragé sur une île déserte.
Notre Robinson n’attendra pas vendredi pour faire la rencontre d'une mystérieuse tortue rouge ...
Le résultat est graphiquement superbe : les jeux d'ombres, de transparence avec l'eau sont magnifiques, les studios d'animation sont - on en a désormais l'habitude - au sommet de leur art sur ces effets ... à croire qu'ils rechignent à explorer d'autres registres.
Les 'tableaux' font parfois songer aux albums du brésilien Leo, au point d'ailleurs de tomber dans un excès d'images peintes quasi-statiques au détriment de l'animation proprement dite.
On a la vive impression que les artistes aux commandes se sont complus dans leur technique et leur art - le résultat est superbe - en oubliant de raconter également une véritable histoire ...
La première partie est pourtant plutôt bien vue qui nous permet de découvrir tout cela et la mystérieuse tortue. Mais la suite traîne en longueur pour nous raconter une romance franchement mièvre et ennuyeuse, façon ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants tortues. Dommage !
[les méchantes langues diront que c'est peut-être là la contribution de Pascale Ferran dont on n'a jamais digéré la mortellement ennuyeuse Lady Chatterley ...]

Pour celles et ceux qui aiment les tortues.
D’autres avis sur Sens critique.

Aucun commentaire: