mercredi 22 décembre 2021

Bouquin : Les huit montagnes

[...] Il n'y a rien de mieux que la montagne pour se souvenir.

On a voulu faire la connaissance de l'italien Paolo Cognetti et on a commencé avec Les huit montagnes.
L'auteur y retrace une amitié, depuis l'adolescence  jusqu'à l'âge adulte.
L'essentiel se passe en montagne, dans les Dolomites, au pied du Mont Rose.
Paolo Cognetti nous y parle de sa famille où chacun avait son altitude préférée : la mère aimait la forêt, lui préférait les alpages un peu plus haut et le père enfin était attiré par la pierraille et la glace des sommets.
Cela nous vaut de belles pages sur la montagne mais reste très autobiographique : ce n'est pas vraiment notre tasse de thé et on a eu du mal à se passionner pour les souvenirs du sieur Cognetti.
Dommage, car sa prose est celle d'une belle plume.
[...] J'avais appris à poser les questions des adultes, en demandant une chose pour en savoir une autre.
[...] Il n'y a rien de mieux que la montagne pour se souvenir.
[...] C'était ma mère qui nous donnait des nouvelles l'un de l'autre, habituée qu'elle était à vivre parmi des hommes qui ne se parlaient pas.
PS : La félicité du loup, sera plus réussie.

Pour celles et ceux qui aiment la montagne.
D’autres avis sur Bibliosurf.

Aucun commentaire: