mardi 25 février 2020

Bouquin : La mort dans une voiture solitaire

[...] – Je vous garantis que nous vous tirerons de là.

Il y a peu de temps, on avait eu la chance de découvrir l'ancien flic qui se cache derrière le pseudo de Hugues Pagan avec un excellent roman, Profil perdu, sorti en 2017 après un long silence littéraire.
On se devait donc de remonter aux sources lorsque l'auteur publiait son premier polar en 1982 chez Fleuve Noir : La mort dans une voiture solitaire.
Un polar à l'ancienne, écrit d'une plume virile, désabusée et légèrement vulgaire, comme dans les meilleurs films avec Bogart.
Le bouquin fourmille d'ailleurs de références ciné ou jazzy : à l'époque il s'agissait de redonner ses lettres de noblesse à un genre littéraire dit mineur.
Avouons que parfois cette prétention littéraire tombe un peu à plat :
[...] Il remonta frileusement la vitre. Dehors, l'air avait un étrange goût de larmes, comme si la ville n'en finissait pas de pleurer doucement entre ses cheminées.
Mais heureusement, le plus souvent on se régale :
[...] - Parle-moi de Mayer, mon ange, dit-il d'une voix lente, détimbrée. Parle-moi de lui et des types qui l'ont buté.

Pour celles et ceux qui aiment les polars à l'ancienne.
D’autres avis sur Babelio.

Aucun commentaire: