samedi 24 octobre 2020

Bouquin : Fille de l'air


[...] Je vis un rêve.

Fille de l'air
(de la néo-zélandaise Fiona Kidman) : la véritable histoire, à peine romancée, de Jean Gardner Batten une pionnière de l'aviation en solo.
Douée pour le piano et la danse, elle ne rêvait que d'une chose : voler, voler et battre des records, voler et devenir célèbre.
À force de courage et d'obstination, contre les vents, l'adversité et même son entourage (seule sa mère la soutenait) elle arrivera à ses fins, pulvérisera bientôt les records tant masculins que féminins et connaîtra enfin la célébrité, celle que l'on surnomma la Garbo des airs ou encore Hine-o-te-Rangi, la fille des cieux en maori.

[...] Je vis un rêve. Mais c'est un rêve que j'ai fabriqué moi-même."

Une histoire légère mais prenante, écrite résolument au féminin, l'histoire d'une jeune femme intrépide et indépendante (elle n'a que 25 ans quand elle réussit enfin le trajet Angleterre-Australie en moins de 15 jours), à une époque insouciante et un peu inconsciente (l'aventurière s'est quand même crashée au Pakistan entre chameaux et tribus baloutches!).

[...] - Ne fais pas l'idiote, ma chérie. Les filles ne volent pas."
Mais des femmes qui pilotent des avions, il y en avait, Jean le savait, et elle en ferait partie."

Le très beau portrait d'une femme qui aura traversé les déserts et les océans, le siècle, une grande dépression et deux guerres mondiales.
Le voyage à ses côtés est instructif et amusant qui nous fait découvrir ces drôles d'aristocrates néo-zed perdus à l'autre bout du monde, loin de leur chère patrie britannique.

[...] - Cesse de hurler, Jean. Nous sommes britanniques. Les Britanniques ne pleurent pas."

Jean Batten réalisa son rêve mais la seconde guerre mondiale changera la donne et elle connaîtra une fin un peu triste, seule et oubliée, loin des feux de la rampe. Sic transit ...
Un bouquin qui rappelle un peu le Looping de l'italienne Alexia Stresi (excellent, lui aussi !).

Pour celles et ceux qui aiment avoir la tête dans les nuages.
D’autres avis sur Babelio.

Aucun commentaire: