samedi 24 octobre 2020

Bouquin : Terres brûlées


[...] Une frontière, au milieu du village ?

Nous voici repartis à Nancy avec le duo qui se cache derrière le pseudo d'Eric Todenne  : le vosgien Eric Damien et l'espagnole Teresa Todenhoefer qui vivent en Allemagne. 
Avec ce nouveau polar, Terres brûlées, on retrouve la recette du précédent épisode : le flic à l'ancienne Andreani, amateur de jazz, désabusé et un peu alcoolisé, plus vraiment de son époque, qui a la mauvaise habitude d'enquêter hors des clous, remuant d'anciennes pages sombres de notre passé. 
Après l'Algérie, il sera question cette fois d'Alsace et de Lorraine lorsque les frontières passaient au beau milieu des villages de Moselle, faisant d'anciens voisins de nouveaux ennemis. 
 [...] Bon, la limite, c’était la rivière. Rive gauche, la France, rive droite, l’Allemagne. 
— Une frontière, au beau milieu du village ? 
— Oui, c’était comme ça par chez nous. " 
[...] Et c’est reparti comme en 1914, nez à nez avec leurs voisins d’en face. Parfois même des cousins. Alors j’vous raconte pas, après la guerre, ça pas été joli, joli." 
[...] On essayait de ne plus trop y penser, à cette foutue guerre. Les boches avaient disparu, la douleur s’estompait lentement, mais les cicatrices ne voulaient pas se refermer." 
 À l'occasion d'un incendie d'apparence anodine, l'inspecteur Andreani va rouvrir d'anciennes blessures mal refermées ... 
On retrouve avec autant de plaisir le flic solitaire et ses compagnons : la psy, son collègue "geek" et bien sûr le bistrotier lettré du Grand Sérieux, un bar qui existe pour de vrai à Nancy. 
Une enquête sans esbrouffe ni tapage, qui prend son temps, c'est assez rare dans le polar d'aujourd'hui.
Pour celles et ceux qui aiment l'Histoire.
D’autres avis sur Babelio.

Aucun commentaire: