mardi 20 juillet 2021

Bouquin : Kingdomtide

[...] Vous croyez que ça peut rendre fou ?

Kingdomtide se présente comme un thriller en pleine nature sauvage : un petit avion de tourisme s'écrase en pleine montagne (les Bitteroots au Montana) et des 3 passagers, seule survivra Cloris Waltrip 72 ans : son mari et le pilote périssent dans le crash.
Plus bas dans la vallée, la ranger Debra Lewis est persuadée qu'il y a des survivants et persiste dans les recherches.
[...] Ça fait maintenant trois jours qu'on survole la zone sans repérer le moindre signe d'eux. Ils ont disparu depuis près d'une semaine.
Mais ...
Mais ce n'est pas ainsi que l'entend le jeune texan Rye Curtis dont c'est le premier roman : il fait fi des règles d'un genre désormais bien codifié, sa prose est truffée d'irrévérences et tous ses personnages ont un petit grain dérangeant.
Sans cesse, le lecteur se laisse surprendre au fil des phrases par un détour ironique, une amère dérision ou une chute carrément loufoque.
Le principal collègue de la ranger Lewis sort sans arrêt un bloc de craie de sa poche et s'en frotte les mains qu'il garde toujours blanches (et sèches). Un autre filme tout le monde en espérant attraper un fantôme sur la pellicule. Et la ranger Lewis elle-même sirote du merlot à longueur de journée.
[...] Elle avait déjà bu deux tasses de café et un grand mug de merlot d'une bouteille qu'elle gardait sous son bureau.
[...] Nue, vêtue de ses seules chaussures, Lewis marchait lentement en rond dans son salon en s'envoyant un verre de merlot.
[...] Vous croyez que ça peut rendre fou, de rester longtemps dans ces montagnes ?
Et les fantômes on serait presque tenté d'y croire car voilà qu'une mystérieuse présence sylvestre, un ange gardien invisible, semble guider la vieille dame Cloris perdue depuis des semaines dans les Bitteroots.
Finalement, ce ne sera ni ces péripéties montagnardes, ni ces quelques mystères qui vont scotcher le lecteur aux pages de ce Kingdomtide : ce sera plutôt une remarquable écriture, un évident talent de conteur et une profonde et bienveillante empathie pour des personnages vraiment très attachants.
[...] Je sais que je suis un drôle de gus, mais je suis à peu près sûr de ne pas être un mauvais gus.
Non, Pete, vous n'êtes pas un mauvais gus.
[...] Elle a perdu son mari. Je crois qu'il faut une seconde vie entière pour oublier quelqu'un avec qui on a déjà passé une vie.
Un beau et bon roman.

Pour celles et ceux qui aiment le merlot.
D’autres avis sur Bibliosurf.

Aucun commentaire: