mardi 19 janvier 2021

Bouquin : Cette nuit la liberté

[...] L'âge de l'impérialisme était mort.

On ne présente plus le tandem Dominique Lapierre et Larry Collins.
Le duo franco-américain s'était attaqué dans les années 70 à un gros morceau : Cette nuit la liberté est le récit de l'indépendance et de la douloureuse partition des Indes avec la création du Pakistan.
À l'issue de la seconde guerre mondiale, la Grande Bretagne se réveille exsangue et n'a plus les moyens de ses ambitions coloniales.
[...] Elle payait maintenant le prix exorbitant de cette victoire. Son industrie était paralysée et ses coffres étaient vides.
Le rêve colonial est terminé et avec lui le temps de fastes impériaux qui rivalisaient avec ceux de Versailles et de Louis XIV.
[...] Jardiniers, chambellans, cuisiniers, écuyers, gardes, toute la domesticité de cette forteresse féodale égarée dans les temps modernes préparait fébrilement l'intronisation du dernier vice-roi des Indes.
Lord Mountbatten est nommé vice-roi des Indes avec la mission de liquider le fleuron de l'empire britannique, le joyau de la couronne, et donc de sonner l'heure de la décolonisation dans le monde.
[...] D'une façon irrévocable, définitive, l'indépendance de l'Inde mettrait fin à un chapitre de l'histoire de l'humanité.
Quelques mois plus tard, en août 1947, l'Inde devient indépendante, le Pakistan voit le jour.
Les auteurs nous font vivre ces quelques mois, aux côtés du vice-roi et de son épouse, du prophète Mohandas Karamchand Gandhi, du leader musulman Muhammad Ali Jinnah et de l'homme politique indien Jawaharlal Nehru, chacun empêtré dans ses préjugés mais chacun tenant son rôle en train d'écrire l'Histoire moderne.
Les colons anglais, toujours imbus de leur supériorité raciale, nés pour soumettre et gouverner, doivent renoncer rapidement à leurs privilèges et à leur vie de château, abandonner le concept victorien de la prééminence de l'homme blanc et laisser les indiens construire leur nation.
Ou plutôt leurs nations, puisqu'en l'absence de l'arbitre anglais, les musulmans et les hindous ne pourront rester unis au sein d'une Inde (re-)dessinée par les colons : ce sera un bain de sang, des centaines de milliers de personnes massacrées, des dizaines de millions de personnes déplacées. 
[...] Ce devait être un véritable cataclysme. [...] Il périrait autant d'Indiens dans cette brève et monstrueuse tuerie que de Français au cours de la Seconde Guerre Mondiale.
L'Inde est indépendante, le Pakistan est né et quelques semaines plus tard le Cachemire est envahi et, à son tour, partagé en deux : ce seront les lignes de partage des rivalités actuelles. 
Très actuelles : c'est d'ailleurs tout l'intérêt du bouquin que de nous faire connaître les fondations d'une géopolitique qui fait toujours l'actualité soixante-dix ans après.
Bien sûr, la prose de Lapierre et Collins est toujours aussi fluide et agréable, fleurie d'anecdotes et de petites histoires, portée par le souffle épique de la grande Histoire ... tout cela est passionnant et instructif.

Pour celles et ceux qui aiment l'Histoire avec un grand H.
D’autres avis sur Babelio.

Aucun commentaire: