samedi 27 mars 2021

Bouquin : L'usurpateur

[...] Quelque part dehors se promenait un tueur en série.

Après Fermé pour l'hiver, et Les chiens de chasse, poursuivons la série de polars du norvégien Jørn Lier Horst, avec L'usurpateur, sans aucun doute le meilleur de la série (un quatrième vient de sortir en 2020 : Le disparu de Larvik qu'on n'a pas encore lu).
La plume de l'auteur est devenue plus assurée et l'inspecteur William Wisting tout comme Line, sa journaliste de fille, ont pris de l'épaisseur.
D'ailleurs Horst profite de son duo pour nous entraîner dans une double enquête.
Dans la famille Wisting je voudrais la fille, Line, qui écrit un article sur la mort d'un voisin solitaire, Viggo Hansen, dont on a retrouvé le cadavre assis devant la télé, quasi momifié plusieurs semaines après son décès solitaire.
Une bien triste fin à la veille de Noël.
[...] « La solitude, ce n'est pas d'être seul, c'est de n'avoir personne qui vous manque », avait-elle noté.
Et dans la famille Wisting je voudrais également le père, William, qui se retrouve avec un cadavre anonyme sous un sapin : lui aussi abandonné là depuis plusieurs mois, un inconnu qui ne manque visiblement à personne et qu'on ne peut relier à aucune disparition signalée.
[...] L'homme non identifié et Viggo Hansen étaient morts au même moment sans que quiconque s'inquiète de leur absence. Il n'y avait aucun lien immédiat, mais une forme de suspicion de routine l'empêchait de passer à autre chose.
L'actualité criminelle de la Norvège est habituellement plutôt calme et cette fois Jørn Lier Horst va faire venir son tueur en série ... des États-Unis !
Horst sort le grand jeu et voici donc le FBI qui débarque dans le Vestfold pour participer à l'enquête.
Le cadavre sous le sapin est-il le tueur en série recherché par les américains ? Ou sinon, quelqu'un d'autre qui était sur la piste du tueur ? 
[...] Il s'agissait bien sûr de trouver le coupable. Mais cette fois-ci, le mystère était tout aussi grand quant à l'identité de la victime.
Cette double enquête est plus dense que les précédentes et menée sur un rythme plus soutenu, même si l'auteur ne renonce pas à son habituelle description du patient et laborieux travail d'investigation qui est celui des enquêteurs (et des journalistes).
[...] Wisting se passa la main dans les cheveux. Ils ne progressaient pas. Le principal dans une enquête était de progresser. Là, ils ne faisaient que buter contre les obstacles sans avancer.
Les deux affaires ont-elles vraiment un lien entre elles, autre que la grande solitude des victimes ?
[...] Les gens en fuite qui finissent par trouver une vie creuse. Ils reprennent l'identité et l'existence anonyme de quelqu'un qui de toute façon ne manquera à personne. Ils remplissent en quelque sorte un vide et continuent ensuite de vivre tout aussi isolés et seuls que la personne dont ils ont pris la place.

Pour celles et ceux qui aiment les enquêtes.
D’autres avis sur Babelio.

Aucun commentaire: