vendredi 5 mars 2021

Bouquin : Les chiens de chasse

[...] Quelqu’un dans la police avait trafiqué la preuve.

Après Fermé pour l'hiver, poursuivons la série de polars du norvégien Jørn Lier Horst, avec Les chiens de chasse.
C'est le deuxième épisode en français, toujours en compagnie de l'inspecteur William Wisting et de sa fille journaliste, dans le Vestfold, la région des fjords au sud d'Oslo.
Wisting se retrouve en mauvaise posture lorsque le criminel Rudolf Haglund sort de prison et, avec l'aide de son avocat, entreprend de faire réviser son procès en accusant la police d'avoir falsifié les preuves qui l'avaient condamné. C'était il y a dix-sept ans et Wisting était alors chargé de l'enquête qui avait permis l'arrestation de l'assassin d'une jeune femme.
[...] Il y a dix-sept ans, un homme de trente ans a été condamné pour l’enlèvement et le meurtre de Cecilia Linde. L’affaire est à présent entre les mains de la Commission de révision avec, entre autres, des accusations sur une importante preuve ADN que la police aurait à l’époque fabriquée de toutes pièces. 
[...] Le présentateur montra la Une du journal. Des preuves décisives fabriquées de toutes pièces, put lire Wisting en lettres capitales au-dessus de sa photo.
[...] Il n’était plus l’heure de se voiler la face : la Une du journal disait vrai. Quelqu’un dans la police avait trafiqué la preuve.
Suspendu par sa hiérarchie, Wisting doit rouvrir l'enquête et découvrir une nouvelle vérité (et celui qui, à l'époque, avait falsifié les prélèvements ADN), aidé par sa journaliste de fille.
À l'époque, Wisting et ses coéquipiers s'étaient comportés comme des chiens de chasse.
[...] C’est ce qu’ils avaient été, ses collègues et lui. Une meute de chiens lancée à la poursuite d’un meurtrier. Rudolf Haglund était l’homme qu’ils avaient rattrapé. Mais, exactement comme n’importe quels chiens de chasse, ils avaient suivi la piste la plus évidente sans prendre le temps de s’arrêter pour en chercher une autre.
Cette intrigue est une belle occasion pour l'auteur (un ancien flic) de nous faire partager les tenants et aboutissants des enquêtes policières, un travail de fourmis fait de routine, d'intuition, d'obstination et de patience.
Les choses se compliquent encore pour Wisting et sa fille lorsqu'une autre demoiselle vient à disparaître ...
L'inspecteur Wisting parait bien loin des flics imbibés et survoltés qui peuplent habituellement le rayon polars. Flic consciencieux et intègre, patient et tenace, avec un flegme très nordique, il n'en reste pas moins obsédé par son travail ou sa mission, quitte à y sacrifier sa vie personnelle. 

Pour celles et ceux qui aiment les enquêtes.
D’autres avis sur Babelio.

Aucun commentaire: