vendredi 28 janvier 2022

Bouquin : Soeurs

[...] C'est le cauchemar de tout flic.

Bernard Minier n'est pas un inconnu [clic] et l'on se souvient sans déplaisir du pyrénéen Glacé ou du toulousain Cercle.
Pas rangé en haut de la pile des top-polars mais du bon gros pavé honorable, idéal pour des vacances par exemple !
L'auteur donne lui-même le ton page 94 :
[...] Ça n'était pas mauvais du tout, dans le genre économe. Moins ampoulé que celui des lettres, le style, même si ça manquait d'ambition.
Avec Sœurs, on retrouve Toulouse et le flic récurrent de la série : Martin Servaz.
Un bouquin récent (paru en 2018) mais qui met en scène les débuts de Servaz (un préquel donc !).
En 1993, deux jeunes sœurs sont retrouvées trucidées dans la forêt, déguisées en aube de communiantes.
Elles étaient toutes deux fans d'un écrivain sulfureux et qui échangeait avec elles une correspondance à double sens. Est-ce l'écrivain le coupable ?
Non car assez vite, un suspect a le bon goût de se suicider en expliquant son geste affreux.
Mais le lecteur futé se doute bien (nous sommes à peine à la moitié du bouquin !) que ce n'est pas aussi simple que cela.
Et hop, saut temporel, nous voici en 2018, toujours à Toulouse, toujours avec Servaz qui a un peu vieilli.
Voilà-t-y pas qu'un nouveau crime a lieu chez l'écrivain maudit et avec la même mise en scène de communiante !?
On n'avait donc pas eu le bon coupable il y a vingt-cinq ans ? Tiens, tiens ...
[...] S'étaient-ils trompés en 1993 ? Avaient-ils laissé le vrai coupable en liberté ?
[...] Le passé qui ressurgit et vient se mêler à l'enquête en cours, c'est le cauchemar de tout flic.
À l'opposé des polars nordiques qui donnent dans l'enquête sociale ou qui décrivent le minutieux travail d'investigation policière, les polars de Minier misent tout sur une intrigue alambiquée et horrifique : l'auteur balade ses personnages et son lecteur dans un sombre dédale tortueux, sans s'embarrasser du moindre souci de réalisme ou de vraisemblance.
Pas de lumière au bout du tunnel, du moins jusqu'à ce qu'une révélation viennent illuminer la quête du héros, avant un final abracadabrant où l'auteur vient dénouer les ficelles qu'il était seul à tenir en main.

Pour celles et ceux qui aiment les communiantes.
D’autres avis sur Bibliosurf.

Aucun commentaire: