mercredi 2 mars 2022

Bouquin : Nueve cuatro

[...] Il y a un truc bizarre qui se trame.

Toujours intéressant de découvrir une nouvelle plume dans le polar français, cette fois celle de Nicolas Laquerrière (apparemment connu comme scénariste tv).
Nueve cuatro est son premier roman.
Laquerrière nous invite donc dans le 9-4, le Val de Marne et ses banlieues pavillonnaires.
Un anti-héros nous sert de guide : Henri, comptable retraité accro aux polars et aux sucres (son diabète vient de lui valoir l'amputation d'un orteil).
[...] Sa femme est morte depuis trois ans. Il a profité de plus de dix ans de sa retraite alors qu’il ne pensait même pas vivre assez longtemps pour l’avoir. Il a vu l’intégrale de Columbo, Hercule Poirot et Maigret plusieurs fois. Tout compte fait, elle commence à le faire chier sa retraite.
D'entrée, la voix de Laquerrière fait entendre sa différence (et il en faut si l'on veut se démarquer dans la surabondance des parutions) : c'est vif, cru, tranchant mais bourré d'humour second degré.
On y parle la banlieue, le verlan et l'argot, mais sans exagération et ça ne rend pas la lecture difficile.
L'auteur évite le misérabilisme convenu ou la bienveillance banlieusarde grâce à une forte empathie pour des personnages nettement dessinés, une sorte de Daniel Pennac du 9-4.
Notre comptable retraité avait l'habitude d'aider une petite voisine pour ses maths tous les mercredis après-midi.
Mais cette semaine, Clara manque à l'appel et semble bien avoir disparu ...
[...] Il sent qu’il y a un truc bizarre qui se trame, il a vu assez d’épisodes de Columbo pour le remarquer.
Henri le comptable s'acoquine avec le caïd du quartier et une petite frappe qui rêvait d'être flic, et voici notre fine équipe partie aux trousses des affreux qui ont sans doute enlevé la jeune Clara.
[...] — Donc tu voulais être flic ? Mais quelle idée… 
— Ouais, je voulais aider les gens, faire des enquêtes, arrêter les méchants, faire des fusillades, faire des poursuites, ce genre de bails. 
— Les flics, ils vont même pas chez les femmes battues, tu crois qu’ils vont faire tout ça ?
Quant à Brahim, le caïd de la zone, il vieillit mal et commence à perdre la boule.
[...] Il avait un truc bizarre. Ils lui ont dit le nom à l’époque mais ça ressemblait à de l’allemand et il l’a oublié. Brahim a juste retenu qu’il perdait la tête. À cinquante ans, il est déjà vieux.
L'exercice est sans prétention autre que celle de retranscrire la vie des banlieues, sans jugement ni manifeste.
L'intrigue se résume donc à une visite touristique des différents gangs de cette banlieue du 9-4 dans la vague perspective de retrouver la jeune Clara. Le propos est un peu court mais pas le bouquin qui s'étire sur plus de 400 pages : c'est un peu longuet.
[...] Henri sait qu’il les fera pas taire, quand ils sont lancés, ils sont lancés. Et en vérité, il a envie de se marrer. Où est-ce qu’ils vont chercher toutes ces conneries ? Il ne le saura peut-être jamais. Il commence à s’avouer qu’au fond, même s’ils le fatiguent, il les aime bien.
C'est cela : des personnages que l'on aime bien mais un peu fatigants à la longue, jusqu'à un final digne de Règlements de comptes à OK Corral.

Pour celles et ceux qui aiment les pavillons de banlieue.
D’autres avis sur Bibliosurf.

Aucun commentaire: