jeudi 19 novembre 2020

BD : La patrie des frères Werner

[...] Ton but et cette victoire vont changer ma vie.


Philippe Collin et Sébastien Goethals signent ce gros album : La patrie des frères Werner qui retrace pas moins de cinquante ans de la grande Histoire allemande à travers la petite histoire de deux personnages.
En 1945, les frères Werner sont à peine adolescents, orphelins de guerre, ils tentent de fuir les ruines de Berlin et l'avance des russes qui mangent les enfants.
Ils grandiront du côté est du rideau de fer et se trouveront embarqués de gré ou de force dans les rangs de la fameuse Stasi, au cœur de la guerre froide.
Le 22 juin 1974 ils seront à Hambourg lors du match mémorable de la Coupe du Monde où les équipes de RDA et RFA s'affrontent pour la première (et la dernière) fois. 
Un match sous haute tension et à forts enjeux politiques, un peu l'équivalent à l'échelle allemande du tournoi mondial d'échecs Spassky-Fisher en Islande en 1972.
C'est ce parcours que retrace la BD illustrant le destin d'un pays à travers celui des deux frangins.
Une histoire bien connue mais qu'il n'est jamais inutile de réviser. De plus, un petit dossier rédigé par Fabien Archambault vient clôturer intelligemment la leçon d'Histoire, dossier où l'on apprendra quelques détails peu connus notamment sur la séparation entre RDA et RFA (qui n'a vraiment eu lieu qu'en 1949, quelques années après la guerre) ou sur la place du foot dans cet échiquier complexe.
Cette BD réserve d'autres surprises comme le récit en images de ce mémorable match, un récit qui passionnera même ceux qui n'aiment pas trop le foot.

Même pour celles et ceux qui n'aiment pas trop le foot.
D’autres images sur BD Fugue.

Aucun commentaire: