dimanche 13 décembre 2020

Bouquin : Fidèle au poste

[...] L'importance du souvenir...

On avait découvert Amélie Antoine dans un recueil de nouvelles choral [clic] et son court-métrage, fort bien écrit, nous avait donné envie de passer au long. 
Nous voici donc Fidèle au poste.
L'auteure s'y entend pour décortiquer nos quotidiens ordinaires avec à la fois beaucoup d'humanité et d'acuité.
Tout le début du bouquin nous laisse croire qu'on est embarqué dans une romance plus vraie que nature : un jeune couple, la noyade accidentelle de la belle aimée, le chagrin désespéré de l'inconsolable, la rencontre fortuite d'une autre jeune femme, ...
[...] C'est bien elle. C'est ma femme », murmure-t-il avant de détourner le regard rapidement. D'un geste, le légiste remonte le drap et tente de prendre un air attristé.
[...] Cette histoire n'en finit pas, on se croirait dans Les feux de l'amour.
Le bouquin est écrit à trois voix et suit les trois personnages.
Mais on sait bien que l'on est venu pour tout autre chose, alors on se laisse porter par ces pages très agréables et fort bien écrites, en espérant et en redoutant l'inéluctable renversement de situation ...
À mi-parcours, premier retournement, c'est terrible : le lecteur s'accroche à sa liseuse, dévore les pages, maudit ses yeux qui n'avancent pas assez vite, il est tard mais tant pis, pas question de reposer le bouquin avant la fin.
[...] On s'est tous fait piéger, dans cette histoire.
On ne peut pas mieux dire.
Ce n'était que son premier roman : nul doute que l'on reviendra encore chez Amélie Antoine.

Pour celles et ceux qui aiment les surprises et les plans à trois.
D’autres avis sur Babelio.

Aucun commentaire: