vendredi 11 décembre 2020

Bouquin : Loin du réconfort

[...] Ma rage est incommensurable.

Petit bouquin sympa de Gilles Vidal que ce Loin du réconfort.
Pas vraiment un polar, plutôt un roman noir, à peine plus qu'une nouvelle.
Franck, le narrateur, a eu l'heur ou le malheur de croiser le chemin d'Ivana une belle blonde venue de l'est.
Mais on comprend que leur histoire est maintenant finie et mal finie, les histoires d'amour finissent mal en général ; Franck est sur la route, on essaie de deviner vers quel destin.
[...] Ma rage est incommensurable, ma haine et mon désir de vengeance implacables.
De très courts chapitres s'enchainent, Franck raconte son road trip mais en profite pour sauter du coq à l'âne au gré des associations d'idées, nous dévoilant peu à peu son passé, sa personnalité, par petites touches impressionnistes.
[...] Je suis né l’année de Tchernobyl, le jour exact où la centrale a explosé, le vingt-six avril. C’est comme ça, je n’y peux rien. En fait, j’aurais plutôt voulu naître dans les années cinquante, faire partie de la génération baby-boom, tout comme mon père.
Cette construction est joliment réussie, un coup de pinceau par ici, un coup de brosse par là, notre regard se balade de gauche à droite.
La fin nous a semblé un peu moins bien maîtrisée et on regrette aussi quelques formules frappées un peu trop fort, une affection courante chez nos auteurs français :
[...] Alors que je rumine ces souvenirs comme un vieil édenté son morceau de biscotte, dehors il s'est mis à geler autant que dans le cœur de Josef Mengele.

Pour celles et ceux qui aiment les histoires d'amour qui finissent mal en général.
D’autres avis sur Babelio.

Aucun commentaire: